Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journal personnel 2020 #rupture #developpementpersonnel

LARGUÉE : où comment survivre à la perte de l'homme de sa vie.

Décembre 2020 : La loi de l’attraction

Le 5 de ce mois, c’est mon anniversaire. On organise un grand week-end de fiesta avec tous nos potes : thème de la soirée déguisée : « la musique » et je fête mon vieillissement en même temps que mon meilleur ami, qui est du 15.

Je suis ultra gâtée : AirPods Pro, foulard et robe Zadig & Voltaire…

Malgré tout, je rêve de lui souvent en ce début décembre. Et ce sont plutôt des cauchemars… ceux qui n’en sont pas me dépriment encore plus. Il faut dire le semaine dernière, je l’ai croisé involontairement.

Cette confrontation, très agréable au demeurant, me rappelle que je ne suis pas guérie et que mon travail quotidien est toujours indispensable. Lectures, pratiques de gratitude, Ho’oponopono et méditations sont devenues un mode de vie dont je ne peux plus me passer.

 

Parmi les personnes avec qui je peux discuter de tous ces sujets passionnants que je découvre et qui me font avancer, il y a mon formidable filleul Number one. Quel merveille que la technologie : on peut se parler et se voir par-delà le grand océan, à 6 heures de décalage. On parle de chamanisme, de médiums, de méditations… et c’est lui qui me fait découvrir Joe Dispenza.

N. pratique la méditation de Dispenza chaque matin depuis quelques semaines, il est très enthousiaste. Je commande aussitôt « Rompre avec soi-même » et me plonge dedans avec délectation.

 

La création quantique de notre vie réside dans le fait de remercier avant d’obtenir : il faut passer de la loi de « cause à effet » (c’est-à-dire, attendre que quelque chose à l’extérieur vous provoque un changement à l’intérieur), qui est la loi Newtonienne, à celle qui vous permet de « causer un effet » (c’est-à-dire de changer quelque chose à l’intérieur de vous pour donner lieu à un effet à l’extérieur de vous.)

Les pensées sont la charge électrique du champ quantique et les émotions la charge magnétique. Pour créer en 5D, il faut vibrer des sentiments élevés tel la gratitude et l’amour en entretenant simultanément l’intention (la pensée) dirigée vers notre objectif (que nous imaginons déjà atteint.)

 

Quand nous sommes dans un état de gratitude nous transmettons dans le champ quantique un signal signifiant qu’un événement s’est déjà produit.

 

Si nous avons connu la souffrance, et si nous l’entretenons dans notre esprit et notre corps en l’exprimant par nos pensées et nos émotions, nous émettons cette signature énergétique dans le champ quantique. L’intelligence universelle réagit en émettant dans notre vie un autre événement qui reproduira la même réaction intellectuelle et émotionnelle.

 

Je termine à temps les ultimes corrections de mon manuscrit. Mon amie de toujours, F. qui vit à Barcelone et qui n’avait répondu à aucun de mes messages depuis janvier me contacte enfin. Bonheur absolu, je croyais l’avoir perdue ! Elle avait simplement traversée elle-aussi une mauvaise passe et s’était refermée dans sa bulle.

 

Pour changer sa vie, il faut changer ses croyances sur la nature de la réalité. Car le champ quantique ne réagit pas à ce que nous désirons mais à ce que nous sommes.

 

Je suis gaie, confiante.

H. et S., un couple d’amis que j’adore et que je fréquentais avec mijn liefde revient dans ma vie.

 

La combinaison de ce que nous pensons et ressentons crée un état d’être qui génère une signature électromagnétique, laquelle influence chaque atome de notre monde.

 

Ce que nous émettons nous revient. Donc, vibrez maintenant le futur que vous désirez, au point que votre corps puisse croire qu’il est en train de vivre les émotions positives associées à ce futur.

 

J’ai toujours rêvé d’une fête de Noël avec tous mes amis.

Cette période de l’année est forcément compliquée car ce sera la première fois sans lui et toute sa famille. On va se retrouver ma mère, mes enfants et moi… C’est bien peu.

J’en parle aux copains.

On décide vite de faire trois repas de Noël ! Le 24 midi mon petit noyau dur familial, chez moi. Le 24 au soir, ma mère préférant se reposer et mes enfants étant chez leur père : fiesta copains pour ceux qui peuvent. Et le 25 midi, traditionnel repas en famille, mais chez mon meilleur ami. Ma famille et la sienne réunies dans une grande tablée.

 

Pour changer notre vie, il faut modifier nos pensées et nos émotions, puis faire quelque chose (changer nos actions et nos comportements) afin de vivre une nouvelle expérience, ce qui en retour produit une nouvelle émotion, et ensuite mémoriser celle-ci pour entrer dans un nouvel état d’être.

 

Chacun de mes trois petits Noëls a été parfait ! J’ai vraiment réussi à créer ce dont j’avais envie de vivre dans ma vie, à ce moment-là. Je m’étonne encore de n’avoir pas un instant ressenti de la nostalgie, de la tristesse ou autre émotion liée au passé.

 

Vous êtes ce que vous êtes, où vous êtes qui vous êtes à cause de ce que vous croyez à votre sujet. Vos croyances sont les pensées que vous continuez à accepter consciemment ou inconsciemment comme étant la loi de votre vie. Que vous en soyez conscient ou non, elles affectent toujours votre réalité.

 

Je commence à croire que je peux vraiment créer la vie paisible et loin de mes anciennes peurs, dont je rêve. Celle qui est pleine de gens que j’aime. C’est incroyable. Je sens en effet que mes croyance limitantes sur moi-même sont en train de perdre de leurs forces.

 

Ce serait peut-être une bonne idée de remplir votre cerveau de connaissances sur un sujet choisi, afin d’avoir plus d’éléments pour créer un modèle de la nouvelle réalité dans laquelle vous voudriez vivre.

 

Voilà, c’est exactement ce que je fais ! Je ne m’intéresse plus aux médias qui nous balancent uniquement des nouvelles angoissantes, mais je m’abonne chaque jour à des chaînes inspirantes sur internet, je lis des manuels de développement personnels et aussi de la belle littérature.

 

Ouvrez votre cœur et imaginez que vous incarnez toutes les qualités que vous admirez et qui constituent votre personnalité idéale :

Pour moi ce sera la joie, l’enthousiasme, la gratitude, le désir, la liberté, la capacité de parler en public et de transmette tout ce que je viens d’apprendre…

 

Quand vous pourrez éprouver facilement de la gratitude ou de la joie ou bien tomber amoureux du futur sans avoir besoin de rien ni de personne pour le faire, ces émotions élevées vous seront alors disponibles pour alimenter vos créations.

Il faut apprendre à ne plus avoir besoin du monde extérieur pour se sentir bien.

 

Joe Dispenza nous explique dans son livre pourquoi la méditation est la solution pour parvenir à rompre avec soi-même et changer. En effet, nous avons un large éventail d’ondes cérébrales :

— Celles du très bas niveau d’activité du sommeil profond (les ondes delta).

— Celles de l’état intermédiaire entre le sommeil profond et l’éveil (les ondes thêta).

— Celles de l’état créateur lié à l’imagination (les ondes alpha).

— Les hautes fréquences associées à la pensée consciente (les ondes bêta).

— Et les plus hautes fréquences jamais enregistrées (les ondes gamma), propres aux états de conscience supérieurs.

 

Or, la méditation est capable de nous fait passer des ondes bêta aux ondes alpha et thêta. Elle ouvre la porte entre l’esprit conscient et l’esprit subconscient.

 

Nous méditons pour entrer dans le système d’exploitation du subconscient, où résident tous les comportements et toutes les habitudes indésirables, et les remplacer par des modes plus productifs et permettront de mieux vivre.

 

Les meilleurs moments pour méditer sont le matin et le soir, quand la porte du subconscient est ouverte. Le but étant d’arriver à laisser le corps s’endormir tandis que l’esprit demeure éveillé et actif.

 

En persistant dans la méditation et en créant la cohérence intérieure, non seulement vous éliminerez une grande partie des conditions physiques négatives qui affligent votre corps, mais vous progresserez vers le soi idéal que vous avez envisagé. Votre cohérence intérieure peut contrebalancer les états émotionnels réactionnaires négatifs et vous permettre de démémoriser les comportements, les pensées et les émotions qui les constituent.

 

Ayant atteint cet état neutre de vacuité, il vous sera plus facile d'entrer dans des états émotionnels élevés, tels que la compassion, la joie, l'amour ou la gratitude, car ces émotions sont profondément cohérentes. Une fois que vous aurez traversé le processus méditatif et produit un état d'ondes cérébrales reflétant cette pureté, vous pourrez transcender le corps, l'environnement et le temps, qui auparavant produisaient vos états émotionnels limitatifs. Ils ne vous contrôleront plus jamais ; c'est plutôt vous qui les contrôlerez.

 

Dispenza nous apprend à nous reprogrammer. Passez à la version 2.0 de vous-même ! Vous méritez une mise à jour qui vous fera bénéficier de toutes les nouvelles découvertes, vous le faites bien pour votre téléphone !

 

Selon sa technique de méditation, il suffit de se rappeler ce que l’on ne veut plus être jusque’à ce que l’on connaisse son vieux soi (les pensées, les émotions et les comportements qui lui sont associés et que l’on désire changer) au point de dé-stimuler et débrancher le vieil esprit, et de ne plus envoyer le même signal aux gènes.

Il faut alors envisager de manière répétitive ce que l’on veut être.

Il en résultera un nouveau niveau mental auquel on conditionnera émotionnellement le corps jusque’à ce que ce niveau devienne assez familier pour constituer une seconde nature.

Le changement deviendra ainsi effectif.

 

Je continue à apporter des touches de déco un peu différentes : une nouvelle nappe (qu’un copain photographe est venu installer chez moi pour un shooting commercial et que j’ai acheté tant elle allait bien dans ma petite maison !), un nouveau plaid de canapé, des plantes, des tableaux… et des nouvelles photos de moments merveilleux avec les gens que j’aime pour recouvrir entièrement mon frigo.

 

Ce mois-là, je termine également les protocoles de Natacha Calestrémé, pour se libérer des liens toxiques… Et je trouve sur internet la voiture que je veux faire venir dans ma vie, maintenant que mon manuscrit va être publié l’année prochaine. J’adore toujours la Giulietta mais elle est un peu basse pour les chemins caillouteux de mes amis qui ont des mas un peu reculés. Un petit SUV serait plus adapté. Et je viens de trouver celui qu’il me faut. Son look est top en noir. C’est le Kona de Hyundai. Et il y en a un sur Le Bon Coin, à 1 h30 de route de chez moi, qui à l’air absolument parfait.

En le voyant, je sais que c’est le mien.

La conviction est telle que je ne m’inquiète pas qu’il me passe sous le nez. J’en parle à mon meilleur ami qui rigole et me dit qu’il serait plus prudent d’aller le voir et de mettre une option dessus. Il m’y amène le week-end suivant et me laisse conduire son V8, pendant trois heures.

Quelle expérience amusante ! Moi qui adore les voitures, je suis aux anges. Ce week-end brille haut ! Le Kona est réservé, je l’adore déjà, quand V. nous appelle pour nous inviter à une raclette party dans son chalet à la montagne, le soir même. Le V8 file comme le vent, on se retrouve dans la neige en deux heures à peine. Balade en raquettes le lendemain matin.

 

La semaine qui suit, c’est mon amie comédienne C. qui descend de Paris pour quelques jours chez moi. On passe de belles soirées, je lui présente mes nouveaux amis. Et au cours d’une discussion, elle me dit qu’elle pense me racheter mon ancienne voiture pour la descendre en Espagne où elle va souvent et où elle aurait bien besoin d’un petit véhicule.

Je vais vraiment pouvoir acheter ma jolie Kona, alors ?

La vie n’est-elle pas incroyable ?

Tout arrive vraiment à point nommé…

 

 

Ce que j’ai appris durant ce mois de décembre

 

  1. Pratiquer la médiation pour approfondir la création quantique.

Il faut apprendre à ne plus avoir besoin du monde extérieur pour se sentir bien.

 

Ne jamais oublier que « Tout objet que j’observe à l’extérieur a été mis en place par moi et pour moi. C’est une partie de moi que j’ai besoin de travailler. Je n’observe pas la réalité, la vie mais MA réalité, MA vie. Tout ce qui est à l’extérieur de moi est une version de moi. »

 

J’ai créé et attiré tout ce qui arrive dans ma vie. Tout. Et ce que je vois à l’extérieur chez les autres est une partie de moi sur laquelle j’ai besoin de me pencher. Rien ne peut remplacer l’expérience. On est en vie pour cela !

 

Tout ce que j’observe EST moi, que ça déclenche quelque chose d’agréable ou de désagréable. Cela peut paraitre narcissique mais cette posture me permet de laisser les autres être ce qu’ils sont.

Je n’ai plus besoin de les changer car ce que je vois d’eux n’est pas seulement eux mais une VERSION d’eux dont j’ai besoin pour entrer en relation avec moi.

Les expériences de la vie me permettent de me connaître et de décider à chaque instant de qui je veux être.

 

Les petites marches que je monte tout doucement me permettent de me rendre compte que ma vie était intenable (bien sûr, au fond de moi, je le savais…) mais l’amour était trop fort pour pouvoir renoncer. Je garde cet amour, intact, mais en lien avec le passé désormais.

Cette épreuve a été une délivrance et j’ai l’impression d’être née une seconde fois. Voilà, je vais être moi.

Juste moi et c’est tellement bon !

Merci la vie.

Décembre 2020 : La loi de l’attraction
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article